Rechercher
  • Léa Gris

L'estime de soi

Dernière mise à jour : août 22



L’estime de soi, si je devais définir en quelques mots, je dirais que c’est la valeur que l’on se donne, peut-être la note que l’on se donne dans tous les domaines de notre existence (familial, professionnel, relationnel, loisir…). Chaque « note » correspond à la valeur que l’on s’accorde personnellement dans chacun des domaines de notre vie, et cela va constituer par la suite une estime de soi-même globale.


L’estime de soi dans les domaines que l’on considère comme importants pour nous, est primordiale pour augmenter son estime de soi globale. Par exemple, pour un/une gymnaste, être souple est un des critères principaux pour avoir une bonne estime de soi dans son activité physique, et si celle-ci prend une place importante dans sa vie, cela contribuera à augmenter son estime de soi globale. Il faudra donc que le ou la gymnaste travaille sa souplesse s’il(elle) veut améliorer son estime personnelle.


Plus on grandit, plus le nombre de domaines que l’on va considérer comme important va augmenter mais aussi évoluer ; ainsi les facteurs impactant notre estime de soi iront de pair. Il faut donc apprendre à accepter son identité, savoir ce qui est important pour nous et les domaines dans lesquels on a envie de progresser, de s'accomplir. S'estimer c'est aussi reconnaître ses forces et ses faiblesses sans que ces dernières deviennent un frein à notre épanouissement personnel. Chaque personne possède des qualités et des défauts, l’être humain n’est pas PARFAIT.


Il est également important de différencier ce que VOUS considérez comme important et ce que la société ou votre entourage considère comme important. Il est nécessaire de se concentrer dans les domaines qui ont du sens pour VOUS et ne pas culpabiliser si l’on n’est pas doué(e) dans ceux que la société voit comme primordiaux. Pour s'épanouir, il faut penser à SOI-MEME, à ce qui nous donne le sentiment de s’accomplir, de se sentir bien, d'être en paix avec soi.


Une autre manière d’augmenter son estime de soi est de définir les valeurs que l’on veut incarner (exemple : le respect, la bienveillance, l’intégrité, …). Celles-ci feront alors partie de nous-même et nous guideront dans les choix que nous allons faire. Cela permet d’éviter d’absorber et suivre, sans filtre, l’avis des autres - par exemple - qui pourrait, à terme, diminuer notre estime de nous-même. La valeur propre doit être dictée par ce que l’on pense et non pas par ce que les autres pensent. Il est intéressant d’écouter notre entourage, seulement, il faut en tirer uniquement les remarques constructives et ensuite traiter ces informations (est-ce que cela me parait important ? cela fait-il partie de mes valeurs ? etc...). C’est à nous de construire notre propre ligne directrice, notre propre chemin, car nous serons seuls à suivre ce chemin du début à la fin, personne ne nous accompagnera dans son intégralité.


Il apparaît fondamental de développer son estime de soi car si elle est trop faible, cela peut entraîner de multiples phénomènes comme la peur de prendre la parole en public, de donner son avis, de se retrouver seul(e), de décevoir, de dire « non », d’être abandonné(e) par la personne que l’on aime... Si l'on ne s'estime pas on risque également de se perdre en essayant d'être validé par les autres, de leur ressembler ; ou bien on se sentira tellement vide que l'on aura le besoin de rabaisser les autres, pour les mettre au même niveau que nous finalement. D’après de nombreuses études, une faible estime de soi peut également générer une peur de l’échec, c’est-à-dire que l’on évitera à tout pris d’échouer, et cela peut créer un blocage chez certaines personnes qui n’oseront plus tester de nouvelles expériences ou simplement passer à l’action, par crainte d’être déçu(e) de soi-même et de voir sa valeur diminuer aux yeux des autres.


Enfin, le dernier point on ne peut plus fondamental : Vous vivez, vous êtes un être humain, vous êtes une vie, donc vous avez une valeur inestimable et personne ne peut vous enlever cette valeur ou la diminuer. Vous pouvez ne pas partager les mêmes valeurs qu’une personne mais ce n’est pas pour autant que cette personne n’aura pas de valeur !





Cliquez ici pour tester votre estime de vous-même grâce à l'échelle de l'estime de soi (EES-10, Vallières & Vallerand, 1990). Vos réponses seront analysées dans les plus brefs délais, vous recevrez vos résultats par mail avec des conseils pour vous aider au mieux.


Si vous souhaitez avoir une réflexion personnelle au sujet de l'estime de soi, tout en vous évaluant, je vous conseille de cliquer ici. Vous pourrez y trouver les 7 critères ATESSAD de mesure de l'estime de soi (Target Christian & Petitjean Ingrid).


Pour en savoir plus sur le sujet de l'estime de soi, je vous invite à visionner ma vidéo Youtube sur le sujet.




Léa Gris




20 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout